20 juin 2006

17. Errances philosophiques

Un jour, un homme comme moi criera cette vérité, cette vérité qui me trouble sans cesse; à quoi sert-on? Pourquoi y'a t'il l'humanité? Pourquoi ai-je l'impression d'être quelque chose de plus qu'un tas de chair parfaitement organisé qui doit réviser son BAC pour survivre au milieu des siens? J'ai une conscience qui me dit qu'il n'y a pas que la logique, la raison, la science... Une conscience me rappelant qu'il y'a aussi la magie, l'amour, l'impossible... Contrairement à beaucoup de jeunes conscients et réalistes, je crois en un dénouement, en quelque chose après ce qu'on appelle la mort, ce moment où l'enveloppe abîmée décide de se dissoudre. Aujourd'hui un ami à mes parents est mort, certes je lui rend hommage, mais je me persuade aussi que malgré tout, une personnalité, le souvenir d'une vie complète, ne peut pas être effacé par une mort brusque et dégradante. Croyez-le ou non, ce n'est pas un espoir que j'ai, c'est une certitude, il y'a autre chose...

1 Comments:

Anonymous zorro $$$ said...

si c'est une certitude alors tu me rends heureuse!!!

=D

bonnes vacances

2:57 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home