15 août 2006

l'oeil de l'aigle


Ses yeux se tournaient vers cette infinie forêt aux milles couleurs.
La douce brise salée effleurait son plumage, d'ici il sentait l'odeur de la mer
L'odeur de la liberté. Il s'imaginait voler à travers la forêt, à travers les montagnes, dans ce ciel d'un bleu parfait.
Mais tout ce qu'il pouvait faire c'était prendre la pose pour quelques photographes en quête de leur propre satisfaction ... Ces ailes étaient brisées il ne pouvait plus voler, et moi je l'ai photographié, comment peut-on ôter le pouvoir de voler à un être comme celui-ci ?

2 Comments:

Anonymous Timotheub (crew-5ta2 represent) said...

'sont con ces ricain!

11:46 AM  
Blogger Sahavel said...

con ça prend un "s" connard !

2:49 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home